Baisers magiques !


Si il y a une chose qui me met particulièrement en joie c’est lorsque Lucien se rase. J’ai beau aimer les hommes à barbe, ma peau aime la douceur. Sa bouche devenant subitement aussi suave que celle d’une femme je le lèche du menton aux amygdales, suçotte les lèvres sans répits…enfin jusqu’à la repousse qui transformera la périphérie de sa bouche en spongex.

Mon premier baiser est encore gravé dans ma mémoire. Dans la cours du lycée, j’ai eu l’impression de m’envoler, de mélanger le ciel et la terre. C’est niais, ça ressemble aux sims mais bon…il était doué. Il passait son temps à me rouler des galoches pendant les récrés en faisait virevolter des papillons dans mon ventre ainsi qu’un désir de copuler très intense.

Le baiser c’est l’étincelle qui embrase le désir, ça peut devenir l’introduction essentielle au grand feu d’artifice. Il utilise le goût, l’odorat et le toucher pour réveiller notre corps. Un premier contact où les bouches sont pénétrées par les langues. Avec on peut dévoiler son envie de douceur, sensualité ou de bestialité.

Lors du baiser, notre corps réagit ; avant, pendant le rapprochement le taux de testostérone (nourrit la motivation sexuelle) augmente et pendant il libère l’hormone ocytocine (responsable de l’attachement).
Mais ce n’est pas tout ! Selon Lucy Vincent, neurobiologiste, la salive, grâce aux hormones, enzymes et phéromones indiquent le statut social, l’âge, la fertilité, peut-être même la fidélité d’un individu. ” Pour ouvrir son corps à l’autre, on le laisse fondre dans sa bouche, mélange qui permet aux deux partenaires de se mettre au diapason. Le couple se forme aussi sur des éléments physiques”.
Psychologiquement parlant la bouche est notre toute première zone érogène. Les bébés explorent le monde et l’expérience des plaisirs par la bouche. Adultes le baiser nous sert à faire connaissance et nous rassurer. Mais aussi d’après Ghislaine Paris, médecin et sexologue “en nous conduisant vers les chemins archaïques et pulsionnels d’avant le langage, il nous installe dans un bien-être régressif qui favorise l’état de conscience modifié propice à l’abandon”
Source : Petit éloge de baiser de Psychologies.com

kiss
« Un baiser, mais à tout prendre, qu’est-ce?
Un serment fait d’un peu plus près, une promesse
Plus précise, un aveu qui veut se confirmer,
Un point rose qu’on met sur l’i du verbe aimer;
C’est un secret qui prend la bouche pour oreille,
Un instant d’infini qui fait un bruit d’abeille,
Une communion ayant un goût de fleur,
Une façon d’un peu se respirer le coeur,
Et d’un peu se goûter, au bord des lèvres, l’âme! »
Cyrano de Bergerac

Les baisers c’est magique ! Il y a tellement de manières différentes d’embrasser. Tu peux t’inspirer du Kamasutra  qui a fait une typologie des baisers amoureux !

Le baiser divin : connexion entre deux l’Êtres

Il est divin car il sacralise le baiser. Il te connecte profondément à toi et ton partenaire tout en vous fusionnant l’un à l’autre. À deux ne devenez qu’Un avec l’Univers, reliés à tous les êtres; vibrant à l’unisson de la même énergie.

Pour cela il est important est de se mettre en pleine conscience : place ton attention dans l’acte lui même, le contact entre vos deux bouches. Qu’est ce qui se passe dans ton corps ? Le sens-tu vibrer ou traversé par des vagues ? Puis laisses-toi aller, abandonnes-toi dans ton désir tout en te nourrissant de celui que tu embrasses. Passes les rênes à ton instinct, il sait comment embrasser, tu n’as pas besoin de ton intellect. Fais taire  la cacophonie de tes pensées; elles parasitent l’ici et le maintenant.

Un doux baiser tu le vis comme un rêve mais il peut vite se transformer en cauchemar assassinant ton désir naissant : fort afflux de bave, coup de langues frénétiques qui donnent l’impression de chercher les amygdales, dents qui s’entrechoquent. Tu reprends ton souffle en essuyant sa salive qui t’entoure ta bouche et deux choix logiques s’impose à toi : soit tu fuis, sois tu lui apprends. Ne subis surtout pas la galoche de “la limasse sous coke”, jamais.

Dans notre épopée libertine nous sommes tombé sur un couple qui n’embrassait pas, c’est leur droit mais pour nous : une partouze sans bisous c’est comme un été sans soleil, nous avons préféré leur dire au-revoir et ajuster notre boussole !

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

Envois nous un message, on répondra dès que possible.

En cours d’envoi

©2017 Erotique Aromatique.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account