6 conseils pour débuter dans le libertinage en couple (avec des bouts de témoignages dedans)

6 conseils

1. Introspection de soi et de son couple pour connaître les motivations et les désirs.

Commencez par vous poser les questions suivantes chacun de votre côté :

Pourquoi je souhaite commencer le libertinage ?
Comment je conçois l’esprit libertin ?
Qu’est ce que je m’imagine vivre avec l’expérience du libertinage ? Comment j’aime faire l’amour ?

Et enfin partagez vos réponses unes à unes pour voir les similitudes ou les différences.

2. Établir ses propres règles.

Les similitudes ou les différences permettent de déterminer ensemble ce que vous désirez, ou pas. Il faut que vous soyez d’accord tout les deux et peut-être faire des compromis. Dans vos propres règles vous pouvez tout mettre : un signe en soirée pour donner l’accord, comment fuir d’une soirée qui ne vous plaît pas … Mais surtout vous pouvez changer les règles : avec le libertinage on découvre et on déconstruit certaines croyances.

N’oubliez pas d’aborder l’inconditionnelle question : Voit-on hors couple ?
Voulez-vous la totale liberté ou préférez-vous vivre exclusivement des moments d’intense partage de jouissance a plus de 2. Pour notre part nous avons décidé de ne pas voir hors couple parce que nous aimons nous regarder l’un autre l’autre pendant l’acte. Après, n’aimant pas la possessivité j’ai tenté de changer la règle en “on ne voit pas hors couple mais si ça arrive ça ne fera pas de mal à l’autre” Mais non Lucien ne veut pas et je respecte ça. Il a plutôt remplacer la règle avec “on ne voit pas hors couple donc si on est en soirée et qu’une personne très attirante nous branche, on la drague et on fera ça a trois”.

3. Communiquez avec la plus grande clarté sur vous et vos désirs.

Pour cela il faut s’imprégner du langage, des codes du monde libertin. Il y a autant de façon de libertiner que de personnalités et de fantasmes. Vous pouvez aller voir le glossaire libertin de Partagisme pour vous en imprégner.

Echangisme : La pénétration hors couple est autorisée.
Mélangisme : Il n’y a pas de pénétration séparée, mais milles caresse et coups de langues.
2+2 séparé : Les partenaires s’échangent et vont dans une autre pièce.
Caudaulisme : L’un des partenaires observe sa moitié coquiner avec un-e autre.

Mais ce n’est pas tout, il est important de bien déterminer quel profil de couple vous êtes pour trouver les personnes qui vous correspondent. Il faut être clair et honnête quand on se décrit aux autres et donc trouver un champ lexical sur votre couple. Il est très important d’être en phase avec ceux que vous rencontrez et de ne pas faire de concession ; savoir dire “non” est primordial.

Par exemple avec Lucien on ne pensait pas qu’un couple qui n’embrassait pas nous dérangeait. Une fois dans un jacuzzi avec des anti-salades-de-langue, qui te tripotent en te souriant bêtement et en te regardant dans le blanc des yeux nous avons compris à quel point nous avons besoin de cette divine entrée. Nous n’étions pas assez excités pour aller plus loin. À la fin on s’est aussi rendu compte que ce couple était branché vite-fait vite-joui, et niaient l’existence du point g. Nous avons pris conscience que nous n’échangeons pas assez sur l’essentiel (comment aime t-on faire l’amour ?) avec les autres.

4. Prends le temps qu’il vous semblera nécessaire.

Ne faites pas de concessions et osez dire non quand vous ne le sentez pas : “tout est possible, rien n’est obligatoire”. Prenez le temps de connaître les personnes avant de vous lancer si vous en avez besoin. Renseignez vous sur la sexualité des autres pour éviter les situations déplaisantes par exemple de tomber sur un homme qui te biffle en s’exclamant “tu aimes ma bite…Tu l’aimes comme elle est dure pour toi ? hein ?”. Je vous laisse imaginer le glam de la situation…Lucien a failli pouffer “Merci qui ?…”.

BONUS +++

5. Apprends des autres.

Le sexe est un art où rien n’est acquit, il est indispensable d’apprendre constamment. Échanger librement sur ses pratiques et techniques, voir d’autres manières de faire est une bonne manière d’apprendre. Par exemple on a apprit que derrière le genou c’est assez érogène et que le point g c’est fabuleux.

6. Choisis bien les amis a qui tu en parles.

Surtout éviter de le dire aux amis dont la petite amie est jalouse maladive, vous passerez pour des pervers qui essaye de donner des idées de libertinage à son mec, voir pire, essayer de l’entraîner dans une partouze. Alors que l’une de nos règles est justement “on touche pas aux amis”.

Pour terminer, nous espérons que ce guide vous aidera et dissipera vos préjugés sur le libertinage. En tout cas une phrase pour décrire toutes ces conseils : respecte toi tout en respectant l’autre. Pour toutes questions n’hésitez pas à commenter pour témoigner ou poser des questions.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT US

Envois nous un message, on répondra dès que possible.

En cours d’envoi

©2017 Erotique Aromatique.

ou

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

ou

Create Account